En poursuivant votre navigation sur http://www.semences-et-progres.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies (en savoir plus). Ok

Sommaires par numéro

Numéro 186 / Juin 2018
Un numéro largement consacré aux interprofessions. Catherine Dagorn, directrice générale du Gnis présente le nouveau mode de financement de l’interprofession et fait le point sur l’avancée du plan de la filière semences et plants. Alors que le futur règlement bio de l’UE prévoit pour 2035 la fin des dérogations autorisant le recours aux semences conventionnelles non traitées, le Gnis vise 2025. Il réaffirme aussi le rôle essentiel de l’innovation variétale dans la transition écologique.
De son côté, Antoine Henrion, président de Terres Univia explique le plan CVO 2018-2020 de la filière des huiles et protéines végétales. Il insiste sur la volonté de produire et transformer en France et d’atteindre l’autonomie en protéines végétales d’ici 2030. Le secteur a besoin de variétés plus endurantes face au changement climatique, et encore plus qualitatives.
Sur les marchés, les premières prévisions de la moisson pour les céréales à paille, et le détail des surfaces de multiplication des variétés d’hiver. Les estimations de la sole maïs, les espoirs de la filière française du riz et la première crise de l’après-quotas dans la betterave sucrière. Un tour de plaine dans l’Europe à 28. Parmi les entreprises, l’Inra confirme ses orientations stratégiques autour du plan « L’innovation en actions ». Saaten-Union Recherche, devenue Asur Plant Breeding, se donne les moyens de poursuivre ses investissements. TOP Semence bat, en 2018, un record de surfaces. Quant à Semences de France, elle s’implique dans le lin oléagineux.
Dans les phytos, les graminées, une problématique montante pour la betterave. En fertis, les cultures intermédiaires multiservices sont un levier pour atténuer les changements climatiques. Aurea Agrosciences propose SPIRIT Sol+ pour une analyse et une caractérisation rapide des sols. Sumi Agro fait homologuer ses biostimulants sous la marque Seipro.
 
Numéro 185 / Juin 2018
Un numéro largement consacré aux céréales : l’interview de Bernard Valluis, président délégué de l’ANMF, les perspectives de la récolte et les estimations du taux de renouvellement des semences certifiées, le détail des 54 variétés d’hiver inscrites au Catalogue français et disponibles pour les semis 2018, mais aussi les nouveautés en céréales de printemps entrées récemment au Catalogue. Zoom sur la filière de l’orge de brasserie, qui veut gagner en compétitivité. Dans la rubrique phytos, focus sur le marché des traitements de semences, marqué par le retrait des produits à base d’imidaclopride. Les firmes cherchent à dynamiser l’offre restante, en montant en gamme. Passage en revue des solutions concrètes qui permettront de faire face au risque pucerons et taupins. Dans le stockage des céréales, description des méthodes pour tendre vers le zéro insecticide. Pour la fertilisation azotée du blé, une nouvelle méthode de raisonnement est en cours de développement. Enfin, du côté des entreprises, Lemaire Deffontaines progresse grâce au bio, et à l’export. Syngenta et Semences de France promeuvent les orges hybrides. 
Parmi les autres espèces, le plant de pomme de terre enregistre une nouvelle hausse de ses surfaces de production. En colza, Dekalb demeure confiant en la percée des variétés Holl. Parmi les semences potagères, dont les multiplications atteignent des records, légumes secs et bulbes sont en nette augmentation. A l’exportation, les semences de maïs sont restées les plus vendues en 2016-17, selon les statistiques du Gnis, mais ce sont les potagères et les oléagineux qui ont réalisé les meilleures performances.
 
Numéro 184 / Avril 2018
Un numéro double avec son cahier spécial fourragères.
Dans le cahier principal de ce numéro, les responsables du Geves livrent leurs pistes de réflexion pour rendre au Catalogue français son attractivité. En cultures de printemps, zoom sur le colza, avec une analyse des perspectives de la campagne, le détail des gammes des semenciers et de leurs stratégies sur le marché, ainsi que les tableaux descriptifs des variétés et la présentation des nouveautés. Lever de rideau sur la nouvelle charte Soja de France, sur la dynamique d’innovation des entreprises et la progression des multiplications. Les bonnes perspectives du lin fibre, et pour le chanvre, une filière qui s’organise et investit. Du côté des céréales à paille, les premiers échos de la campagne, et le passage au crible des 50 nouvelles variétés d’hiver inscrites en décembre dernier. Un point sur l’avancement du plan de relance du blé dur, dans une conjoncture compliquée par les aléas climatiques. En plants de pomme de terre, un marché jardin presque stable et quatre nouvelles inscriptions.
Tous nos échos de l’actualité dans les coops et négoces. Un focus spécial sur la société Deleplanque.
En Appro phytos, trois sujets sur le colza : le désherbage avec l’homologation prochaine d’herbicides de post-levée, la combinaison d’un désherbage localisé au semis, avec un binage dans l’inter-rang, et les nouveaux produits lancés en 2017 et 2018. En Appro fertis, présentation des récents travaux sur la valeur fertilisante des digestats de méthanisation, qui pourront remplacer une partie des engrais chimiques. Le classement 2018, élaboré par Arvalis, des variétés de blé tendre, en fonction de leur besoin en azote. Le point sur le marché des engrais à la fin décembre 2017.
 
Dernier numéro
Voir le dernier numéro
Sommaires
Derniers numéros
CAHIER SPÉCIAL
Voir le cahier spécial